Ateliers théâtre 2020-2021

, par Ingrid Pichon

Atelier de pratique théâtrale, Lionel Parlier (acteur et metteur en scène)
S1
Niveau 
 : Tous niveaux
6 ECTS
MERCREDI, 19H – 22H EN SEA :7, 14, 21 octobre, 4, 18, 25 novembre, 2, 9, 16 décembre 2020, 6, 13, 20 janvier 2021
VALIDATION : PARTICIPATION.

Atelier ouvert à tous, littéraires et scientifiques, sans condition de formation préalable. L’atelier, consacré au travail de l’acteur, aborde à la fois le travail corporel, individuel et collectif, le texte, la voix (parlée ou chantée) et la mise en scène. Les élèves peuvent également y travailler ponctuellement un projet en cours (théâtre, opéra, cinéma). L’inscription à l’atelier suppose une régularité et une assiduité indispensables à la progression du groupe.

 

Atelier d’écriture conduit par Kossi Efoui, romancier et dramaturge togolais : 13-14-15 novembre 2020
S1
Niveau : Tous niveaux. 15 participants maximum

3 ECTS
Validation : présence active à toutes les séances et production d’un écrit.

VENDREDI 13 - SAMEDI 14 - DIMANCHE 15 NOVEMBRE 2020 DE 10H A 18H EN SALLE D’EXPRESSION ARTISTIQUE (SEA) 

Né le 30 décembre 1962 à Anfoin au Togo, Kossi Efoui est une figure majeure du paysage dramatique contemporain. Il tire sa notoriété première de sa pratique romanesque mais aussi de ses positions éthiques qui ont pu lui faire déclarer que la « littérature africaine n’existait pas ». La densité de sa pensée et l’approche originale qui aura été la sienne dès la fin des années 1980 sont à l’origine d’un tournant que prirent alors les expressions dramatiques issues d’Afrique noire francophone.

Dans les années 1980, alors étudiant en philosophie, Kossi Efoui s’engage dans les mouvements de contestation du régime du Président Gnassingbé Eyadéma. Il est arrêté et brièvement incarcéré, la police confisque l’intégralité de sa bibliothèque. Dans cette même période il pratique le théâtre en amateur et écrit sa première pièce, Le Carrefour, grâce à laquelle il remporte en 1989 le prix Interafricain de Radio France Internationale (RFI). Obtenant une Bourse Beaumarchais, il s’installe définitivement en France. Quelques temps chroniqueur, notamment pour Jeune Afrique, Kossi Efoui produit également de courts essais très incisifs comme « Le Théâtre de ceux qui vont venir demain » (préface de sa pièce L’Entre-deux rêves de Pitagaba, Paris, Éditions Akora, 2000).

En 1998 sort au Seuil son premier roman, La Polka, puis en 2001 La Fabrique de cérémonies qui remporte le grand prix littéraire d’Afrique Noire, suivi de Solo d’un revenant plusieurs fois primé (Prix Tropiques en 2008, Prix Ahmadou Kourouma et Prix des cinq continents de la Francophonie en 2009). 

Il rencontre au début des années 2000 le metteur en scène Nicolas Saelens (Cie Théâtre Inutile) avec qui il scelle un compagnonnage artistique et intellectuel qui se poursuit encore aujourd’hui. Ils travaillent depuis 2005 à la mise en scène de plusieurs pièces du répertoire de Kossi Efoui avant d’en venir à l’écriture de plateau pour leurs derniers spectacles. Le corps, et entre autres le medium marionnettique, que pratique depuis toujours Nicolas Saelens, est au cœur de cette rencontre qui a révélé la dimension éminemment plastique de l’écriture de Kossi Efoui.

 

Atelier de mise en scène, David Geselson (metteur en scène et acteur) – S1 

lundi 12 octobre 18h-20H (séance introductive)
samedi 5 décembre 16h-20H
dimanche 6 décembre 10h-13H
vendredi 15 janvier 13h-17h
samedi 16 janvier 13h-17h
 
La présence à TOUTES les séances est obligatoire. Elles auront toutes lieu en SEA.

Les étudiants seront amenés, à partir d’un matériau documentaire et d’une « commande » passée en octobre, à préparer un exercice d’ « écriture de plateau » qui sera présenté et retravaillé en décembre. Le nombre de places est limité mais l’ateleire est ouvert à tous sans prérequis.