Cours et séminaires 2020-2021

, par Ingrid Pichon

Claude Chabrol, l’œuvre au noir
Antoine de Baecque - S1 et S2
hebdomadaire, susceptible d’être suivi sur un ou deux semestres
MERCREDI 10h30-12h30 (S1), MERCREDI 10h30-12h30 (S2)
PREMIERE SEANCE : 23 septembre 2020 (S1) ET 27 janvier 2021 (S2)
VALIDATION : DOSSIER ECRIT

Claude Chabrol est un cinéaste à la fois célèbre et méconnu. Son œuvre proliférante (57 longs métrages) semble d’une diversité confondante qui pourrait déjouer l’analyse. Il a, de lui-même, façonné un portrait commode et léger, bon vivant, rieur et caustique. Nous explorerons ces films, par périodes, par thèmes, par fidélités, pour analyser une œuvre certes inégale mais beaucoup plus secrète, profonde, politique et sombre que sa réputation n’a bien voulu la dire.

En complément, sur l’un ou les deux semestres, les étudiants pourront suivre le cycle de ciné-club organisé avec Adèle Yon (DHTA) :

Permanence Cinéma
octobre 2020 - mai 2021
Cinéma « Le Luminor Hôtel-de-Ville », 20 rue du Temple – 75004 Paris.
Programme détaillé, dates, horaires et invités précisés sur le site en septembre.
Validation : dossier critique sur un des films projetés.

 

Esthétique du film : Patrice Chéreau cinéaste ?
Françoise Zamour - S1
Niveau : initiation et au-delà.
6 ECTS
Validation : essai
LUNDI 15 H -17 H. 1ERE SEANCE LE 21 SEPTEMBRE. SALLE WEIL

Pendant quarante années, on peut considérer que Patrice Chéreau s’est livré à une quête obstinée du cinéma. De La Chair de l’orchidée à Persécution, en passant par La Reine Margot et Intimité, dix longs métrages ponctuent son parcours. Pourtant, la disparité de son inspiration, l’intermittence de ses réalisations, l’instabilité stylistique de son travail n’ont pas fait de lui un auteur. En partant de l’imaginaire cinématographique qui irrigue son travail théâtral, puis en examinant le traitement du personnage, d’un film à l’autre, la veine autobiographique, la relation à l’acteur, ce séminaire tentera de saisir les contours d’une indéniable œuvre de cinéma.

 

Séminaire d’analyse de films
Françoise Zamour - S1
6 ECTS
Niveau : initiation et au-delà.
Validation : 2 analyses écrites minimum au cours du semestre
VENDREDI 14 H – 16 H . SALLE WEIL. PREMIÈRE SÉANCE LE 25 septembre.
Calendrier précisé à la rentrée

Ouvert aux étudiants désireux d’écrire sur le cinéma, cet atelier s’adresse plus particulièrement à ceux qui souhaitent, soit au cours de leur travail de recherche, soit en vue de la préparation d’une école de cinéma, disposer d’outils d’analyse précis, et exercer leur regard et leur plume sur des séquences choisies dans des cinémas de toutes époques et de nationalités diverses. Il se poursuivra par quelques séances sur table d’entrainement à l’analyse en temps limité.

 

Actualité du cinéma - Séminaire de tutorat
Françoise Zamour, Antoine de Baecque – Annuel, 3 ECTS

Obligatoire pour les élèves et étudiants inscrits en cinéma (inscription principale ou secondaire)
UN MARDI PAR MOIS, 12H30-15H, SALLE WEIL
PREMIèRE SEANCE : 6 OCTOBRE 2020

 

 

 

 

Séminaire obligatoire pour les élèves et étudiants de l’École inscrits en cinéma. Rencontre mensuelle autour de trois films ou d’un livre récents. Séance présentée et animée par trois étudiants, et qui doit être préparée par tous. Cette rencontre permettra également aux étudiants de présenter leurs travaux et leurs projets à leurs tuteurs et à leurs camarades.

 

Désirs d’Asie
Antoine de Baecque et Clélia Zernik (ENSBA) - S1 et S2 (insécables), 6ECTS
Séminaire master + doctorat, lié au programme SACRe/PSL, tournant entre trois écoles : ENS/ENSBA/La Fémis.
8 séances de 3h, d’octobre 2020 à mai 2021
VALIDATION : MEMOIRE ECRIT.

 

 

 

 

Depuis quelques décennies, le voyage en Asie prend la tournure d’un nouveau « Grand Tour » : le parcours en Asie, centré sur les mégalopoles de Tokyo, Hong Kong, Singapour, Séoul ou Shanghai, constitue un voyage initiatique, un nouveau territoire pour la connaissance et l’imaginaire. Les artistes et les cinéastes font ainsi constamment l’épreuve de ce déplacement, rejoignant ces terres éloignées, traditionnellement associées à la figure symbolique des « antipodes », de l’envers du monde. L’enjeu du séminaire ne sera pas tant d’approfondir nos connaissances de la culture asiatique, mais plutôt de comprendre l’origine de ces désirs d’Asie ; non pas tenter de définir ce que l’Asie « est », mais bien plutôt ce que l’Asie « fait » aux artistes et aux cinéastes. Nous voudrions comprendre ce que le séjour en Asie opère comme déplacement, aussi bien dans la pensée que dans l’art cinématographique.

 

La Critique. Séminaire de l’Institut d’Études Critiques
Antoine de Baecque (ENS), Marc Cerisuelo (Paris Est), Hervé Joubert-Laurencin (Paris Nanterre), Cécile Sorin (Paris 8) - S1 et S2 (insécables), 6 ECTS pour l’anné.
8 SEANCES DE 2 HEURES UN MERCREDI PAR MOIS, 18H-20H, INHA
PREMIèRE SEANCE : 21 OCTOBRE 2020
VALIDATION : MEMOIRE ECRIT

 

 

Ce séminaire interdisciplinaire s’interroge sur les divers modes de l’écriture et de l’intervention critique, en France et à l’étranger. A travers l’étude de certaines personnalités, certaines revues ou journaux, certains lieux, certains courants de la critique cinématographique, on verra comment peut s’opérer de manière singulière et précise la transmission d’une expérience.

 

Sir Alfred Hitchcock, cinéaste anglais
Jean-Loup Bourget et Françoise Zamour - S2
6ECTS
Validation : intervention orale

 

De l’œuvre de Hitchcock (1899-1980), la période anglaise (24 films, de 1925 à 1939), compte des titres importants, parmi lesquels The Lodger, Chantage, Les Trente-Neuf Marches ou Sabotage. Elle voit Hitchcock perfectionner plusieurs formules du film criminel, mais aussi s’essayer à la comédie, au mélodrame, à l’adaptation littéraire ou théâtrale, au film en costume, au mélange des genres. À Hollywood, Hitchcock continue à privilégier des sources anglaises (Daphné du Maurier, Patrick Hamilton), parfois transposées dans un décor américain (Mais qui a tué Harry ?, Les Oiseaux, Marnie), il tourne à Londres (Le Grand Alibi, L’Homme qui en savait trop, Frenzy), il admire et dirige des acteurs d’origine britannique dont certains ont travaillé avec lui avant la guerre. Cette dimension de l’œuvre, sous-estimée par Truffaut, mérite d’être réévaluée.

 

 

 

Théâtre/Cinéma : le théâtre amateur dans le cinéma
Anne-Françoise Benhamou, Françoise Zamour – S2
6ECTS
Niveau : étudiants commençants curieux et étudiants avancés
Validation : journée d’études
JEUDIS 16h-18h

De Renoir à Peter Weir, de Guru Dutt à Arnaud Depleschins, des frères Taviani à Jacques Rivette, en passant par Abdelatif Kechiche, Douglas Sirk ou Patrice Chéreau, le théâtre amateur occupe une place de choix au cinéma. Mise en abyme de la narration, relecture des relations entre les personnages, interrogations sur l’acteur, ce recours au théâtre soulève des questions esthétiques, dramaturgiques, narratologiques. Ces incursions interrogent également la fonction du théâtre dans une société donnée (l’école, la prison, le salon bourgeois) ou dans un temps particulier de la vie (l’enfance, l’entrée dans l’âge adulte..). Elles ne cessent également de remettre en question le cinéma, son rapport au réel, à la vraisemblance, au jeu d’acteur…

 

Sur inscription auprès de francoise.zamour@ens.fr ou anne-francoise.benhamou@ens.fr

 

 

 

 

 

Actualité du cinéma - Séminaire de tutorat

Françoise Zamour, Antoine de Baecque – Annuel, 3 ECTS

Obligatoire pour les élèves et étudiants inscrits en cinéma (inscription principale ou secondaire)

Séminaire obligatoire pour les élèves et étudiants de l’École inscrits en cinéma. Rencontre mensuelle autour de trois films ou d’un livre récents. Séance présentée et animée par trois étudiants, et qui doit être préparée par tous. Cette rencontre permettra également aux étudiants de présenter leurs travaux et leurs projets à leurs tuteurs et à leurs camarades.

UN MARDI PAR MOIS, 12H30-15H, SALLE WEIL

PREMIèRE SéANCE : 6 OCTOBRE 2020

 

Désirs d’Asie

Antoine de Baecque et Clélia Zernik (ENSBA) - S1 et S2 (insécables), 6ECTS

Séminaire master + doctorat, lié au programme SACRe/PSL, tournant entre trois écoles : ENS/ENSBA/La Fémis

 

Depuis quelques décennies, le voyage en Asie prend la tournure d’un nouveau « Grand Tour » : le parcours en Asie, centré sur les mégalopoles de Tokyo, Hong Kong, Singapour, Séoul ou Shanghai, constitue un voyage initiatique, un nouveau territoire pour la connaissance et l’imaginaire. Les artistes et les cinéastes font ainsi constamment l’épreuve de ce déplacement, rejoignant ces terres éloignées, traditionnellement associées à la figure symbolique des « antipodes », de l’envers du monde. L’enjeu du séminaire ne sera pas tant d’approfondir nos connaissances de la culture asiatique, mais plutôt de comprendre l’origine de ces désirs d’Asie ; non pas tenter de définir ce que l’Asie « est », mais bien plutôt ce que l’Asie « fait » aux artistes et aux cinéastes. Nous voudrions comprendre ce que le séjour en Asie opère comme déplacement, aussi bien dans la pensée que dans l’art cinématographique.

8 séances de 3h, d’octobre 2020 à mai 2021

VALIDATION : MEMOIRE ECRIT.

 

 

La Critique. Séminaire de l’Institut d’Études Critiques

Antoine de Baecque (ENS), Marc Cerisuelo (Paris Est), Hervé Joubert-Laurencin (Paris Nanterre), Cécile Sorin (Paris 8) - S1 et S2 (insécables), 6 ECTS pour l’année

Ce séminaire interdisciplinaire s’interroge sur les divers modes de l’écriture et de l’intervention critique, en France et à l’étranger. A travers l’étude de certaines personnalités, certaines revues ou journaux, certains lieux, certains courants de la critique cinématographique, on verra comment peut s’opérer de manière singulière et précise la transmission d’une expérience.

 

8 SéANCES DE 2 HEURES UN MERCREDI PAR MOIS, 18H-20H, INHA

PREMIèRE SéANCE : 21 OCTOBRE 2020

VALIDATION : MéMOIRE éCRIT

 

 

Sir Alfred Hitchcock, cinéaste anglais

Jean-Loup Bourget et Françoise Zamour - S2

6ECTS

Validation : intervention orale

De l’œuvre de Hitchcock (1899-1980), la période anglaise (24 films, de 1925 à 1939), compte des titres importants, parmi lesquels The Lodger, Chantage, Les Trente-Neuf Marches ou Sabotage. Elle voit Hitchcock perfectionner plusieurs formules du film criminel, mais aussi s’essayer à la comédie, au mélodrame, à l’adaptation littéraire ou théâtrale, au film en costume, au mélange des genres. À Hollywood, Hitchcock continue à privilégier des sources anglaises (Daphné du Maurier, Patrick Hamilton), parfois transposées dans un décor américain (Mais qui a tué Harry ?, Les Oiseaux, Marnie), il tourne à Londres (Le Grand Alibi, L’Homme qui en savait trop, Frenzy), il admire et dirige des acteurs d’origine britannique dont certains ont travaillé avec lui avant la guerre. Cette dimension de l’œuvre, sous-estimée par Truffaut, mérite d’être réévaluée.

 

 

Théâtre/Cinéma : le théâtre amateur dans le cinéma

Anne-Françoise Benhamou, Françoise Zamour – S2

6ECTS

Niveau : étudiants commençants curieux et étudiants avancés

Validation : journée d’études

JEUDIS 16-18

De Renoir à Peter Weir, de Guru Dutt à Arnaud Depleschins, des frères Taviani à Jacques Rivette, en passant par Abdelatif Kechiche, Douglas Sirk ou Patrice Chéreau, le théâtre amateur occupe une place de choix au cinéma. Mise en abyme de la narration, relecture des relations entre les personnages, interrogations sur l’acteur, ce recours au théâtre soulève des questions esthétiques, dramaturgiques, narratologiques. Ces incursions interrogent également la fonction du théâtre dans une société donnée (l’école, la prison, le salon bourgeois) ou dans un temps particulier de la vie (l’enfance, l’entrée dans l’âge adulte..). Elles ne cessent également de remettre en question le cinéma, son rapport au réel, à la vraisemblance, au jeu d’acteur…

Sur inscription auprès de francoise.zamour@ens.fr ou anne-francoise.benhamou@ens.fr