Le Département ARTS

, par Ingrid Pichon

 

 

Qui sommes-nous ? 

 

Plus d’une centaine d’étudiants sont inscrits dans notre département, en premier rattachement s’ils veulent devenir spécialistes, en rattachement secondaire pour préparer une « mineure » dans nos disciplines. Nous formons les élèves de l’ENS de Lyon entrés par le concours histoire de l’art, à partir de leur deuxième année.

 

Les domaines couverts sont les suivants :

- études cinématographiques

- études théâtrales

- histoire de l’art

- musicologie

- esthétique

Les enseignements, théoriques, s’appuient aussi sur des ateliers : pratique théâtrale, cinématographique, musicale, médiation, etc. ARTS favorise les rencontres avec des professionnels, convie à des manifestations qui sont discutées en cours, séminaires ou « séances de tutorat » — ces dernières réservées aux spécialistes du domaine — et il encourage les stages, autrement dit l’insertion professionnelle.

 

Au sein de la mention Humanités de PSL pilotée par l’ENS, ARTS propose un parcours de Master intitulé Arts, Théorie et Pratique. Avec pour particularité des mémoires de recherche interdisciplinaires (deux arts moins), ATP comporte l’initiation à des pratiques (ateliers, stages), mais demeure une formation essentiellement théoriques. 

 

ARTS participe à un parcours d’écriture créative, parcours interne à l’École, pensé et co-organisé avec le département Littérature et Langages.

 

Des conventions lient le département à l’École du Louvre, l’EHESS, Paris 1, Paris 3, et Paris 7. Sans se substituer aux enseignements délivrés dans ces établissements, ARTS soutient les étudiants dans la préparation des concours  : agrégation de musicologie, entrée au CNSMDP (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris) pour les classes d’érudition, INP (Institut national du patrimoine) pour les métiers des musées, Fémis, école nationale supérieure des métiers de l’image et du son. 

 

ARTS est partie prenante du Programme Gradué du même nom, ARTS, qui unit l’ENS au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, au CNSMDP, à l’École nationale supérieure des Beaux-arts, à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, et à la Fémis. Dans ce cadre, les élèves, étudiant.es, ainsi que les mastériens pour les enseignements extérieurs validables dans ATP, peuvent suivre un certain nombre de cours et formations dispensés dans ces institutions.

 

Au terme de leur cursus à l’ENS, nos élèves, étudiants, mastériens, selon des modalités différentes, peuvent postuler pour une allocation de thèse, dans une université ou au sein de l’ED (école doctorale) 540 de l’ENS/PSL, et en particulier dans la formation doctorale SACRe, Sciences Arts Création Recherche, du PG Arts qui accueille des théoriciens soucieux de pratique artistique, ou du lien étroit entre les arts et les sciences, exactes notamment.

 

Du point de vue international, le DHTA a signé, avec le département d’histoire, un contrat de partenariat avec le Remarque Institute de New York University. Ce partenariat permet à des doctorants anciens normaliens ou inscrits dans l’ED 540 et à des enseignants-chercheurs liés à l’ENS, d’effectuer dans cet institut des séjours de recherches. L’ENS accueille de jeunes chercheurs et des chercheurs seniors de NYU, des journées partenariales sont alors organisées.

Il participe par ailleurs depuis sa fonction, à laquelle l’ENS a largement contribuée, au Réseau international de formation en histoire de l’art, qui propose chaque année une « Ecole de printemps en histoire de l’art ».

 

ARTS est associé à deux unités de recherches :

THALIM, Théorie et Histoire des arts de la littérature et des modernités, UMR 7172 CNRS / Sorbonne Nouvelle et ENS,.

https://www.thalim.cnrs.fr/

SACRe Le Laboratoire, EA 7410, ENS / PSL, dont les écoles d’art du Programme Gradué Arts font partie

http://sacre.psl.eu/

 

Le département gère le Théâtre Nicole Loraux selon la charte en ligne ici et sous la responsabilité d’une enseignante du département. Le comité de programmation se réunit deux fois par an (juin et décembre) pour décider des projets accueillis respectivement au S1 et au S2.

 

Il gère également la SEA (Salle d’expression artistique), en partage avec les Activités culturelles, sous la responsabilité d’une enseignante du département.