Candidater au Master Arts / Théorie et pratique

, par Morgane THRO

Le parcours ATP (« Arts / Théorie et pratique ») est un parcours du master Humanités, dont la vocation principale est la formation à la recherche. Il propose une approche pluridisciplinaire des arts et accompagne des étudiant·es dont le projet concerne au moins deux disciplines enseignées au Département ARTS.

 

La formation impose de suivre un cursus pluridisciplinaire sur trois semestres, et suppose la rédaction d’un mémoire dont la teneur ou la longueur dépendent du profil et du projet de l’étudiant·e. Les mémoires de master peuvent porter sur un corpus d’œuvres, un mouvement artistique, une période une question transversale…

 

La formation théorique est accompagnée chaque semestre par une formation pratique (atelier obligatoire). Une expérience de recherche-création est obligatoire dans le cursus des étudiant·es. Chaque étudiant·e est suivi·e, pour son mémoire, par deux enseignant·es du DHTA.

 

Les étudiant(e)s sont sélectionné·es sur dossier de scolarité, projet de recherche et entretien.

Précisions sur le projet de recherche :

Le projet de recherche s’articule autour d’un sujet d’étude dont le candidat ou la candidate devra montrer en quoi il présente un intérêt à la fois pour lui / elle (en présentant l’origine de ce sujet, pourquoi il a éprouvé l’envie de le traiter), et pour la discipline dans le cadre de laquelle le projet est présenté.

Il s’appuiera pour cela sur des références bibliographiques de son choix.

Il s’agit essentiellement de proposer de nouvelles pistes de réflexion (une ou des questions) à partir de ce sujet d’étude, et de mener une première recherche autour de ces questions, en expliquant en quoi ces pistes permettraient d’avancer par rapport aux travaux existants. Le candidats doit problématiser le sujet retenu et émettre une thèse, ou au moins formuler des hypothèses.

Cette première recherche consistera à

- présenter un corpus (à partir de quelles œuvres le sujet est traité)

- identifier une (ou des) question(s) liée(s) au thème choisi, un (ou des) angle(s) d’approche

- mener un premier travail de défrichage bibliographique

- pouvoir exposer, même simplement, la façon dont on envisagerait d’étudier la question soulevée (type de modèles, type de données, de raisonnement, méthodologie…).

Il n’est pas attendu d’un candidat à ce niveau de recrutement qu’il présente un sujet de thèse ni qu’il arrive à l’audition en ayant déjà fait le tour théorique de son sujet. Le jury sera sensible au caractère personnel de la recherche proposée, aux capacités du candidat à nourrir une discussion sur le sujet, et à adopter un certain recul critique vis-à-vis de sa démarche.

Structure possible (mais pas obligatoire) :

- Présentation du sujet d’étude et des connaissances actuelles : en quoi est-ce un sujet pertinent, intéressant ? Quels sont les principaux résultats / points de vue connus sur ce sujet ?

- Identification de questions encore non étudiées actuellement, en justifiant ce choix : quel est, selon le candidat, l’intérêt des sous-questions formulées ? Quels travaux existent à ce sujet ? Que disent-ils et sur quoi semblent-ils faire l’impasse ?

- Exposé d’une problématique, d’une thèse (ou d’hypothèses), et de la façon dont le candidat propose d’étudier ces questions. Ce dernier point ne doit pas nécessairement être détaillé mais une véritable réflexion doit avoir été menée à ce sujet.

 


 

Calendrier :

 

Candidatures  : Calendrier en attente de précisions.

 

Le parcours figure sur la plate-forme « trouver mon master » et les candidat·es potentiel·les peuvent candidater en suivant la démarche et le lien présentés à l’onglet « candidater » du site du master.

Les étudiant·es peuvent présenter leur candidature à l’issue d’une classe préparatoire (équivalent L3), après une licence disciplinaire dans une discipline artistique, après une licence pluridisciplinaire.

Les normalien·nes qui souhaitent présenter leur candidature pour le master doivent proposer un projet de recherche et, après un entretien avec le tuteur ou la tutrice, obtenir l’accord du jury d’inscription.